Centre de Formation des Serristes

[ Accueil | Espace Etudiants | Espace Entreprises ]

Les autres fiches
(cliquer sur l'image)
la courgette
la pomme de terre
la tomate
l'aubergine
les fèves
les poivrons

Le centre de la Terre

LA POMME DE TERRE


La seule AOC Légume du Roussillon, « la Pomme de terre primeur du Roussillon » et sa variété BEA sera avec la « rate », la « cherry » et autre « Mona Lisa », la production de printemps incontournable du potager. Bienvenue au pommes de terre sautées, rissolées et plus tard cet hiver, au four, à la cendre, ou en pot au feu.

LA PLANTATION

La plantation des pommes de terre se prévoit dès décembre. Achetez si possible des plants certifiés professionnels ; la qualité du plant est une des clés de la réussite. Mettez vos plants à germer en cagettes si possible une seule épaisseur de plants, dans un endroit frais et lumineux.
L’objectif est d’obtenir des germes solides et trapus.
La préparation du sol est aussi très importante ; travaillez votre sol en profondeur et évitez de le souffler en passant plusieurs fois la « fraise » surtout s’il est sec. En cas de terrain mouillé, attendez qu’il soit bien ressuyé avant d’intervenir.
La pomme de terre préfère les sols légers ;  des sols trop argileux déformeront les tubercules. Formez des billons de 60 cm et plantez au plantoir bien au centre en espaçant les plants de 25 cm environ. D’autres méthodes peuvent être utilisées. A plat, on trace au préalable les rangs espacés de 60 cm, on aligne les plants sur ces rangs puis on enterre avec un motoculteur et un soc. Le but étant de positionner toujours le plant au cœur du sillon dans un environnement de terre non tassée. En cas de terrain très argileux on peut aussi pailler le billon avec un film noir, le sol conservera sa structure même en cas de fortes pluies et l’on évitera ainsi le verdissement des tubercules.

LA CULTURE

Sarclez régulièrement pour tuer les mauvaises herbes et buttez lorsque le plant atteint une vingtaine de centimètres. Ne tardez pas car avec les premières chaleurs,  la plante à une croissance très rapide. Il est important de refermer les crevasses du sol, car c’est la pénétration de la lumière qui fait verdir irrémédiablement les petites pommes de terre.

L’IRRIGATION

Ne pas arroser trop tôt, attendre le début de la tubérisation.
Apportez de l’eau en fonction du climat très changeant au printemps en Roussillon sans excès et de façon régulière. L’aspersion convient très bien et en fin de culture ou en cas de forte chaleur, l’irrigation à la raie est utile.

LA RECOLTE

Vous pouvez récolter « en primeur » les pommes de terre tendres ou attendre que la plante se sèche et récolter pour la conservation. N’attendez pas trop en cas de forte chaleur et conservez vos tubercules dans un endroit frais à l’abri de la lumière. En primeur, sautées ou à la vapeur avec la peau c’est un régal !! surtout Béa…
Plus tard il faudra les éplucher pour les frites ou le pot au feu. Mais pourquoi pas avec leur peau à la cendre de la cheminée cet hiver ?...

LES SOINS

Le parasite principal est le mildiou, un ou deux traitements à la bouillie bordelaise suffiront en prévention et en fonction du climat.
Le doryphore prédateur de l’aubergine apprécie beaucoup la pomme de terre, des insecticides existent, mais sur une petite parcelle et en observant régulièrement la culture, on peut se débarrasser des parasites à la main. D’autant qu’ils apparaissent généralement en fin de culture.


CNF Théza
8, Rue Pierre Rameil
66000 PERPIGNAN
T
Tel : 04 68 84 84 84
Fax : 04 68 08 10 55
accueil@cnftheza.fr

Cédric SABATE        

Président du CNF Théza

Yves NADAL       

Responsable de l'Exploitation

Frédéric NOGUER

Responsable de Formation
Label Qualité Région LR

Avec le soutien de


[ Mentions Légales  | Contact ]